Comment bien utiliser ma cheminée bioéthanol sans danger ?

Comment utiliser une cheminée au bioéthanol sans danger ?

Vous envisagez d’acheter une cheminée au bioéthanol ? Pour ce faire, vous vous baserez sûrement sur plusieurs critères, dont le design et la puissance du dispositif. Une fois le modèle choisi, il vous faudra apprendre à vous en servir correctement pour des résultats optimaux et pour vous éviter d’éventuels accidents. Et avant de réellement maîtriser l’utilisation de votre cheminée au bioéthanol, il vous faut en comprendre les composants et le fonctionnement.

Tout d’abord : qu’est-ce que la cheminée au bioéthanol ?

Pour cerner le fonctionnement de la cheminée au bioéthanol, un tour d’horizon sur :

  • Les éléments constituant la cheminée au bioéthanol ;
  • La composition du bioéthanol ;
  • Quelques types de cheminées fonctionnant avec ce carburant.

Quels sont les composants de la cheminée au bioéthanol ?

La cheminée au bioéthanol existe sous une multitude de formes et avec des options diverses et variées. Toutefois, pour fonctionner, chaque cheminée nécessite un réservoir et un brûleur. Et pour que les flammes jaillissent, il y aura obligatoirement besoin de bioéthanol.

À noter que certains modèles sont dotés d’un brûleur automatique qui facilite  l’allumage, le réglage et l’arrêt de la flamme. Ces fonctionnalités, en plus d’être très pratiques, offre un gain de sécurité par rapport à un brûleur manuel. Malgré tout, le brûleur manuel est conçu en prenant en compte les questions de sécurité et offre une utilisation sûre et agréable, à conditions de respecter les consignes de sécurité.

Qu’est-ce que le bioéthanol ?

Le bioéthanol est produit à partir de la biomasse, de ressources renouvelables. Il peut, par exemple, être question de betteraves à sucre, de céréales ou encore de pommes de terre. La différence entre l’éthanol et le bioéthanol réside donc en grande partie dans les éléments constituants le combustible. En effet, l’éthanol est puisé dans les énergies fossiles, et sa composition chimique génère des particules polluantes lors de sa combustion.

Quels sont les types de cheminées au bioéthanol ?

Aujourd’hui, l’utilisation de l’énergie renouvelable pour alimenter sa cheminée séduit de plus en plus les consommateurs. Et la cheminée au bioéthanol design est une solution qui va dans ce sens. Son grand nombre d’installations différentes lui permet de pouvoir s’intégrer dans presque tous les projets :

Est-ce qu’une cheminée au bioéthanol est dangereuse ?

Comme n’importe quel appareil produisant une vraie flamme, il sera toujours question d’être prudent. La cheminée au bioéthanol ne déroge pas à ce constat. Il s’agit de respecter quelques règles essentielles et élémentaires :

  • ne jamais laisser un enfant allumer ou éteindre le feu ;
  • attendre un quart d’heure entre deux utilisations pour laisser le réservoir refroidir ;
  • bien adapter la puissance de la cheminée au bioéthanol selon la taille de la pièce.
Belle installation sécurisée d'une cheminée bioéthanol suspendue Aeris
Belle installation sécurisée d'une cheminée bioéthanol suspendue Aeris

Quels sont les bons gestes pour bien utiliser la cheminée au bioéthanol ?

Remplissage du réservoir, allumage et extinction des flammes ; ces étapes clés liées à l’utilisation de la cheminée au bioéthanol doivent suivre une procédure précise pour que vous puissiez profiter de votre chauffage sans courir de danger.

Comment remplir votre cheminée avec du bioéthanol ?

La cheminée au bioéthanol a naturellement besoin de son combustible pour fonctionner. Vous devez donc alimenter l’appareil avec du bioéthanol pour qu’il produise flammes et chaleur.

Mais que ce soit votre premier achat ou non, le premier réflexe à avoir est de lire les indications du manuel livré avec la cheminée. D’autant plus que les spécificités du brûleur et de son réservoir peuvent différer selon le modèle. Particulièrement, deux types de brûleurs se distinguent par leur fonctionnement :

  • Le brûleur manuel ;
  • Le brûleur automatique.

Remplir une cheminée avec brûleur manuel

Pour le brûleur manuel, le bioéthanol doit être manuellement versé dans le réservoir. Un entonnoir, généralement fourni avec la cheminée, est à privilégier pour simplifier la procédure tout en minimisant les risques de déverser du bioéthanol à côté. Dans le cas contraire, veillez à bien essuyer les éclats de bioéthanol avec un chiffon avant d’allumer la flamme.

Remplir la cheminée à brûleur automatique

Pour le brûleur automatique, le bioéthanol est généralement contenu (et à verser) dans un réservoir se trouvant derrière une trappe fermée. Il faudra donc actionner le mécanisme (habituellement un bouton sur lequel appuyer) pour accéder au contenant.

Le brûleur automatique offre de nombreux avantages quant à son utilisation. Certains brûleurs automatiques peuvent avoir un réservoir externe avec une capacité plus importante. Ce dernier permet alors de remplir le réservoir principal automatiquement sans avoir à intervenir dès lors que son niveau est bas.

Les précautions à prendre pour remplir la cheminée au bioéthanol

Afin de remplir la cheminée de bioéthanol en toute sécurité, la règle principale est de ne surtout pas verser le biocarburant lorsque le brûleur est chaud.

Aussi, pour vous éviter tout effet de flamme :

  1. Éteindre la flamme ;
  2. Patienter 15 minutes au moins ;
  3. Se servir (si possible) d’outils permettant d’être précis : entonnoir, pompe à bioéthanol ou outil spécifique ;
  4. S’arrêter dès la limitation indiquée atteinte. Si aucune instruction n’est donnée, s’arrêter à 1 cm du bord.

Les brûleurs vendus sur le site sont sécurisés et équipés de technologies limitant les dangers. Notamment, la composition interne des brûleurs mécaniques est telle qu’en cas de renversement, le bioéthanol est maintenu en son sein. Ainsi le risque d’incendie est largement réduit. Les brûleurs automatiques ont en plus divers capteurs empêchant le déversement du combustible.

Comment allumer un feu au bioéthanol ?

Pour la cheminée au bioéthanol avec un brûleur automatique, il suffit de se servir du bouton d’allumage qui peut se trouver sur l’appareil ou sur sa télécommande. La flamme apparaitra alors instantanément et sa hauteur pourra être aussi réglée automatiquement.

Pour l’équipement avec brûleur automatique, il faudra privilégier une allumette longue ou un briquet long. La longueur de l’accessoire est important afin de ne pas être surpris par la flamme lors de l’allumage.

Comment éteindre ma cheminée au bioéthanol ?

Comme pour l’allumage, le brûleur automatique au bioéthanol s’éteint simplement à l’aide d’une simple manipulation avec la télécommande ou une application smartphone. Pour une cheminée avec un brûleur manuel, il vous faudra fermer l’obturateur pour étouffer la flamme. Ce même obturateur vous permettra par ailleurs d’ajuster la taille de la flamme.

Une fois la combustion finie, il est conseillé d’aérer la pièce pour favoriser le renouvellement de l’air. Si vous souhaitez relancer une flamme, il est important d’attendre que le brûleur refroidisse, soit environ 15 minutes.

Quel bioéthanol choisir pour ma cheminée ?

Le bioéthanol a incontestablement un rôle déterminant dans le fonctionnement de votre cheminée. Il est donc impératif de bien choisir le combustible que vous allez utiliser :

  • Vérifiez la composition du carburant. En France, le bioéthanol doit contenir 96% d’éthanol, 3% d’eau et 1 % de dénaturant ;
  • Optez pour un dénaturant naturel qui ne dégage pas d’odeurs fortes. Les dénaturants chimiques peuvent provoquer des maux de tête et odeurs désagréables ;
  • Ne vous servez que du bioéthanol consacré à alimenter la cheminée.